MacDonalds_baby_breast_16389_l

Avoir des principes éducatifs, c’est plutôt sain.

Ne pas les dévoiler publiquement AVANT d’avoir des enfants, c’est essentiel.

Imaginez plutôt : vous avez 25 ans, et vos amis commencent à être parents. Vous êtes ravi pour eux, bien entendu, vous avez même un brin d’admiration. Ils ont franchi le pas… Mais vous constatez un certain nombre de modifications dans leur comportement : ils sortent beaucoup moins, et quand ils sortent, ils parlent couches et otites. Ou pire ! Ils emmènent leur progéniture, vous obligeant du même coup à surveiller votre langage et votre verre. Ben oui, parce qu’en tournant autour de la table d’apéro, Chérubin risque de le faire tomber…

C’est alors, dès qu’ils sont partis, que vous commettez l’erreur. Vous le jurez devant Krishna, et surtout devant tous vos potes : jamais, Ô grand jamais vous n’emmènerez vos enfants chez des amis. Vous piocherez dans le livret A pour payer la baby-sitter, s’il le faut, mais vous n’imposerez pas vos rejetons à des gens qui veulent s’amuser !

Et là, tout s’enchaîne… Nourrie par l’expérience des vrais parents qui pullulent autour de vous, l’éducation de vos futurs enfants devient votre sujet de prédilection. JAMAIS vous ne leur donnerez de fessée, d’ailleurs c’est à peine si vous aurez besoin de hausser le ton. JAMAIS ils ne mangeront autre chose que du bio, fait maison bien sûr. JAMAIS vous ne les laisserez devant la télé plus de 20 minutes, et en plus vous saurez ce qu’ils regardent. JAMAIS ils n’iront au lit après 20h30, c’est mauvais pour leur système nerveux. JAMAIS vous ne vous ferez avoir par leurs cris le soir, non, vous laisserez un peu pleurer… Vous songez presque à écrire votre petit traité d’éducation.

Non, c’est vrai, on ne vous la fera pas, il y a des bases tout de même. Et puis entre votre grand-mère sévère tendance Amisch et votre mère laxiste tendance 68, vous trouverez forcément le juste milieu !

Mais tout arrive, et un beau jour (enfin « beau », on en reparlera !), votre Choupinette voit le jour. Elle est tellement belle ! Et elle crie tellement fort… Et vous êtes tellement fatiguée… Que vous allez vite la chercher, c’est bon, personne ne vous voit, et puis un câlin, ça la calme ! Elle grandit, et mange des petits pots industriels. C’est quand même plus rapide, et puis elle adore ça ! Et certains matins, après certaines soirées, quand elle se lève à 7 heures… Vous bénissez la télé qui s’en occupe gentiment une heure ou deux….

Et puis un soir, ça arrive : vous êtes invités chez des copains, pas question de louper ça, mais la nounou vous a lâchés. Bon, exceptionnellement, vous emmenez Choupinette. Qui, ravie, est insupportable. C’est alors que vous croisez le regard de cette gamine de 25 ans, qui soupire, excédée, dès que votre fille pique des chips…

Ne dites rien. Son tour viendra…