sportUn esprit sain dans un corps sain, évidemment, le concept est séduisant.

Alors pour l’esprit, c’est tellement subjectif, on peut s’arranger. Il suffit sans doute de n’être ni pervers ni demeuré, ce qui reste tout de même accessible à une majorité d’individus… Si en plus vous avez une touche avec le Saint Esprit, alors là, c’est le jackpot. Mais ça reste en option.

Quant au corps, alors là… Un corps sain, ça veut déjà dire un corps non malade. Peut-être même non handicapé. Exit une proportion relativement hallucinante de la population, que je préfère ne pas évaluer précisément (par ignorance, en fait). Exit les vieux, aussi. Pas très politiquement correcte, cette histoire de corps sain… 

Si, par chance, vous faites partie des postulants encore debout, il va falloir vous remuer.  Parce que ça n’est pas le tout d’être en bonne santé, un corps sain ça se mérite ! Pour commencer, évitez de fumer. Non, même en soirée, « juste quand je bois », ça compte. D’ailleurs, arrêtez aussi de boire. Un petit verre parce qu’il y a des copains… Un petit coup de rouge au coin du feu… Un petit apéro parce qu’on est tous les deux… Un petit coup de blanc parce qu’il fait beau… Une petite bière parce que la journée a été rude… Par chance, vos verres sont toujours « petits » et vos occasions, vraiment… exceptionnelles ! Bon, j’en vois déjà qui nous quittent, partant s’asseoir en terrasse pour nous regarder avancer péniblement sur la route du corps sain.

Admettons, vous êtes toujours là. Reste une étape. Se mettre au sport. Alors là, évidemment, tout le monde vous l’affirme, le sport, c’est magique ! Ca fait un bien fou, d’ailleurs c’est la science qui le dit, la libération des endorphines, tout ça… C’est comme la drogue, à la différence près que c’est bon pour la santé. Ceci dit, certaines drogues… Mais bon, ce n’est pas la question. On vous l’a répété, bien sûr, vous avez même acquiescé lors de ces discussions, renchérit même : « Oh oui, c’est sûr, ça fait du bien… ! », essayant péniblement de vous raccrocher à un souvenir de Terminale, la dernière fois que vous avez porté des baskets, ou vous auriez pris du plaisir en cours d’EPS. Mais c’est à peine si vous vous rappelez la tête du prof. Son cul, éventuellement.  Vous ajoutez donc, en marmonnant « C’est bête, j’ai vraiment pas le temps en ce moment… ». Manquerait plus qu’on vous propose de venir à la piscine !

Non, parce que vous, le sport, ça vous gonfle. D’abord, il faut se changer, et puis la course c’est mauvais pour les genoux, pour le tennis il faut être deux, à la piscine on chope des mycoses, les clubs de gym c’est la ruine… Un jour, coopérative, vous avez bien essayé d’aller bosser en vélo, mais vous êtes arrivée toute transpirante, et vous avez du passer la journée les bras serrés le long du corps, pour éviter de montrer vos auréoles !

Finalement, un esprit sain dans un corps mou, ça vous suffit. Surtout qu’ils ont l’air de se marrer, les autres, en terrasse, à boire des apéros en fumant des clopes ! Après tout, ça se fête, c’est pas tous les jours la Sainte Mathilde !