t_l_Tous les magazines féminins vous le répètent depuis que vous les lisez, la télé, c’est la mort du couple. On vous l’a tellement rabâché que vous avez fini par bien intégrer le message… Regarder la télé à deux, quasiment tous les soirs, et même en dînant, avouez-le, c’est un tel cliché de routine matrimoniale ! Un méchant coup de poignard dans la communication… C’est la quintessence du Bidochonnisme !

D’ailleurs c’est affreux, cette angoisse qui monte dès que son Iphone annonce le programme du soir...

Publiquement, vous reconnaissez du bout des lèvres que d’accord, parfois, ça peut vous arriver. En réalité, parfois, rarement,  vous passez la soirée à discuter tous les deux, tiens, comme quand vous vous êtes rencontrés ! Vous aviez alors tellement de choses à découvrir l’un sur l’autre… Bon, sauf que la dernière fois, vous vous êtes disputés. Forcément pour une histoire d’argent, ou d’enfants, ou de ménage… En tous cas une de ces questions bassement matérielles qui ne sont jamais évoquées dans les contes de fées. Evidemment, puisque ceux-ci s’arrêtent lâchement à « ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants ». Bref, ce soir-là, pour une fois que vous communiquiez… Vous auriez peut-être mieux fait d’allumer la télé !

C’est vrai qu’au début de votre histoire, la télé ne servait qu’à regarder, enlacés, des dvd que vous louiez au coin de la rue (oui, parce qu’à l’époque, on louait encore des dvd). Et ça finissait en partie de cul endiablée sur le canapé… Il faut dire aussi que, quand vous vous êtes rencontrés, vous ne connaissiez pas The Mentalist. Et que, certes, votre mec est canon, mais le sourire de Patrick Jane, disons que… ça change un peu…

Et puis il faut tout de même arrêter de diaboliser la télé : vous avez beau répéter à vos enfants que ça rend neuneu, ou qu’ils vont finir par avoir les yeux carrés (vous l’aimez bien celle-là, on vous l’a assez répétée pour que vous vous vengiez aujourd’hui sur la nouvelle génération !), on apprend aussi des tonnes de trucs grâce au petit écran ! Tiens, par exemple, l’autre jour, sur Arte, il y avait un excellent documentaire sur… Non, c’est bon, pas la peine d’en rajouter, vous ne faites pas illusion !

Ceci dit, regarder la télé ne veut pas nécessairement dire « gober le Bigdil ». Il existe aussi des émissions pas trop connes et des films agréables, qui ont l’avantage d’entraîner votre esprit fatigué vers des aventures palpitantes, sans qu’il ait à fournir de gros efforts…Même à deux, même souvent, même en dînant, après tout, est-ce que c’est vraiment grave ? Finalement, quand vous allez vous coucher, tous les deux, ça ne vous empêche pas de communiquer (voire même sans « commu »).

D’ailleurs, Saint-Exupéry n’a-t-il pas affirmé que « l’amour, c’est regarder ensemble dans la même direction » ? En direction de la télé, ça marche aussi, non ?