26 juillet 2011

Ô rage, ô désespoir !...

Dans une situation qui vous échappe, et dans laquelle vous mettez radicalement en cause l’incompétence de vos interlocuteurs, il arrive que votre rage vous souffle des envies de meurtre… Un exemple au hasard : imaginons que vous déménagiez. Supposons qu’un mois et demi après votre installation, vous n’ayez toujours pas le téléphone, ni internet. Vous n’avez pourtant pas lésiné sur les appels passés de votre portable à différents opérateurs, comme en témoigne le montant exorbitant de votre dernière facture… Récemment, vous y... [Lire la suite]
Posté par alinebs à 14:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juillet 2011

C'est écrit

Depuis toute petite, écrire, c’est un peu votre dope. Vous avez attaqué à 7 ans votre premier journal intime, et cette petite compulsion égocentrée a perduré pendant 20 ans… Pour les mariages et les anniversaires, c’est à vous qu’on fait appel quand il s’agit d’écrire une chanson. Il faut reconnaître qu’avec une mère qui vous envoyait un poème par semaine lors de votre année de pension, le contexte était favorable ! Vous échangiez une prose considérable avec vos cousines, et depuis l’invention du mail, vous disséminez vos petits... [Lire la suite]
Posté par alinebs à 14:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juillet 2011

Sortir seule

C’est de son confesseur que votre grand-mère a reçu l’autorisation, après six enfants, d’essayer de se prémunir contre l’arrivée d’un septième. Votre père était le premier de ses quatre frères à donner le biberon à ses petits, assumant alors, à l’époque, une image bien peu virile. Mais vous ? Vous avez le droit de voter et de signer des chèques… Votre mari repasse ses chemises, fait la vaisselle et change les couches (et ses copains ne pensent pas pour autant que vous êtes une vilaine marâtre !). Alors comment se fait-il... [Lire la suite]
Posté par alinebs à 11:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juillet 2011

Petite reine

Vous n’êtes pas sportive. Vous ne l’avez jamais été, et vous le savez, c’est mal. C’est vilain… Pire encore, vous n’êtes même pas intéressée par le sport, celui des autres. Même si les sportifs sont beaux, riches et célèbres, vous retiendrez plus facilement le prénom des putes au rabais qu’ils s’offrent que celui de l’équipe dans laquelle ils jouent… D’accord, comme tout le monde, vous avez été transportée par l’élan d’émotion nationale de la Coupe du Monde 98. Il faut dire qu’il faisait beau et chaud, que vous aviez dix-huit ans, et... [Lire la suite]
Posté par alinebs à 14:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]