17 janvier 2016

PARDON FLORENCE FORESTI

  Florence Foresti, c'est un peu mon idole. Je dis ça, elle ne m'a même pas payée, hein. Même pas un petit dvd ou une place de spectacle, rien (youhou, Florence, tu m'entends ?!!) Seulement, elle incarne parfaitement les femmes que j'aime, où celle que j'aimerais être, sans doute : drôle, évidemment (bon, vous me direz c'est son métier), dotée d'une aura de maboule, intelligente, féministe sans en avoir l'air... Et surtout, surtout : elle fut l'une des premières à prendre le contrepied du mythe de la maternité pleinement... [Lire la suite]
Posté par alinebs à 20:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 novembre 2015

C'EST FOU COMME ON OUBLIE !

Je m'étais juré que jamais, au grand jamais, je ne prononcerai cette phrase. C'est ridicule ! Comment voulez-vous qu'on oublie la fatigue des nuits hachées, le son des pleurs, l'odeur du lait (régurgité) ? Comment oublier la pression des doigts de bébé quand on lui tend l'index, son bruit quand il tète, son premier rire ? La douceur de son crâne, le mouvement de sa fontanelle ? Impossible d'oublier la fréquence des couches à changer ou le nombre de volumes d'eau pour une mesure de lait en poudre ! On a fait TELLEMENT de... [Lire la suite]
Posté par alinebs à 14:23 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 septembre 2015

NE JAMAIS DEVENIR ADULTE

Bien sûr, ça peut avoir l'air poétique, rigolo, sympathique. Ça n'en demeure pas moins une posture théorique, utopique et puérile. Immature. Devenir adulte serait obligatoire. Obligatoire de payer un loyer, des impôts, des courses, un abonnement à internet, des cartables tout neufs. Obligatoire alors de travailler, d'être responsable, de boire du café, de tenir ses engagements, de voter à gauche ou à droite, de manger des haricots verts (de son plein gré). Pourtant... Pourtant j'ai découvert qu'on pouvait très bien faire tout ça... [Lire la suite]
Posté par alinebs à 12:19 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,