332459__wonder-woman_p

Mais oui, comment ? COMMENT ?!!! (Les majuscules ça veut dire que je crie. De DESESPOIR !) (Oh ça va, tais-toi maintenant !)

Par "les autres", j'entends ces femmes qui maîtrisent sans en avoir l'air boulot, enfants, maison (maison ça n'a l'air de rien, mais on n'imagine pas le nombre de sous-catégories que ça implique avant de soi-même devenir adulte), vie sociale physique, vie sociale virtuelle, vie maritale, et même, pour les plus époustouflantes, blog.

Celles qui font tout ça en talons, je ne veux même plus leur parler.

Je pense par exemple à la superstar du bloguisme Serial Mother. La meuf, elle élève trois enfants (OK comme moi, trop facile), elle est co-créatrice d'une boîte qui marche du feu de Dieu (Yoopies, un site qui trouve des baby sitters, en plus c'est génial comme concept, mais bon c'est normal qu'elle ait eu envie de faire ça, quand on a trois gosses on ne rêve que de s'en débarrasser, quitte à payer..), en plus elle écrit des tas de bouquins (genre des bouquins qui sont publiés, EUX) (oui je crie quand je deviens aigrie), et en plus elle tient un blog. Sur lequel elle écrit toutes les semaines, voire moins, avec une page facebook à jour. Et le problème, c'est que c'est tout le temps hyper drôle ! 

Avouez, il y a de quoi être agacée, non ?

Ben non, même pas. Même pas parce que la dame, je lui ai parlé l'autre jour au téléphone (oui, j'ai des relations vous savez... et à plus de 47000 "j'aime", je crois qu'on peut tout bonnement parler de star system) et qu'elle est super sympa ! Non mais vraiment, en plus moi j'ai un peu le syndrôme de Bécassine (je viens de l'inventer), ce complexe de la bretonne qui s'adresse à une parisienne, en composant son numéro je n'étais pas très à l'aise dans mes sabots... Mais bon, j'ai rajusté ma coiffe, bu mon coup d'cit et l'affaire était dans le sac, que c'est.

Bref, elle est cool et j'ai bu ses conseils telle un petit Padawan sur le chemin de l'étoile du Berger, et j'étais pleine de motivation pour alimenter sans faille et sans reproche, avec une régularité maladive ce blog sur lequel j'adore me lamenter (ou pas), et pourtant... Voilà que je me remets au boulot (moi aussi c'est génial comme idée, je vous signale : un site internet LOCAL (je ne crie pas, je précise) sur lequel je recense, teste, commente toutes les sorties culture et loisirs à faire avec des enfants dans le Finistère. Et je donne l'actu des lieux. Genre qu'est-ce qu'on fait ce we avec les nabots ? La réponse sur Kidiklik29, oui c'est moi, c'est ma pub, c'est cadeau), et du boulot, ça m'en fait un sacré paquet, parce qu'il y a PLEIN de trucs à faire et à voir chez moi, bref, du coup, je blogue à peine. Et je ne vous parle même pas de l'état de la maison (si en fait elle est nickel, mais c'est parce que mon amoureux s'occupe de tout. Alors qu'il bosse, lui aussi !).

Bon voilà, je me suis encore un peu égarée, juste pour dire que la vie est trop injuste parce qu'il existe des meufs hyper fortes alors que moi j'ai du mal à suivre. Malgré mes tennis.