74105Vous aves vu des tonnes de films, lu des paquets de bouquins, eu des discutions à n’en plus finir avec toutes vos copines… Souvent, un constat s’impose : les relations mère-fille sont compliquées. Voire conflictuelles, surtout quand la fille est mère à son tour. C’est dommage, mais c’est comme ça. Et ce ne sont pas les psys de tous poils qui vous diront le contraire : pour vivre heureuse, tuons la mère.

Mais avant, torturons-la en l’accablant de tous nos maux. Vos relations avec les hommes sont compliquées ? Votre mère était trop soumise au sien. Ou pas assez, ça marche aussi. Vous vous trouvez moche ? Votre mère ne vous a pas assez valorisée. Vous faites un boulot de merde ? Votre mère aurait du vous pousser plus. Vous vous goinfrez comme une vache ? Manque d’amour de votre mère, évidemment. Vous faites des créneaux pourris ? Ne cherchez pas, c’est encore un coup de maman… !

Tout ça vous irrite fortement. D’abord parce que c’est un peu facile d’accuser quelqu’un d’autre dès qu’on se plante quelque part. Ensuite parce que dans toute votre naïveté, vous avez tendance à penser que les mères, à part les vraies tarées, elles font de leur mieux. D’ailleurs, elles ne devraient pas trop faire les malignes, ces critiqueuses intempestives de mères ; si elles imaginaient tout ce que leur reprocheront leurs moutards, dans vingt ans…

En tous cas, votre mère à vous, vous n’en changeriez pour rien au monde. Vous avez l’impression que votre relation est plutôt saine, et même si ce n’est pas la norme, vous vous en réjouissez. En termes d’éducation, il y a bien des choses que vous faites différemment avec vos propres enfants, mais loin de vous l’idée de lui jeter la pierre, puisque vous n’êtes pas convaincue d’avoir absolument raison. Il se pourrait que vous n’ayez pas bien coupé le cordon, si on en juge par vos appels quasi quotidiens… En même temps, si ça vous aide à réussir vos béchamels, ça vaut le coup, non ? Franchement, votre mère, elle est sympa. Même votre mec l’aime bien, c’est dire ! (Ou alors il fait bien semblant.) Alors évidemment, vous êtes bordélique, trop confiante, pas cartésienne… Et elle n’y est sûrement pas pour rien, mais vous ne le vivez pas trop mal, ce sont même des défauts dont vous avez tendance à vous vanter un peu !

En fait, ce qui est génial avec votre mère, c'est qu'elle vous adore. Elle vous trouve brillante, intelligente, belle, et drôle. Elle n’approuve pas toujours vos choix, mais elle les respecte, pare que ce sont les vôtres et qu’elle vous fait confiance. Elle vous console quand ça ne va pas, vous tient la main quand vous tombez, et jubile quand vous êtes heureuse. Elle vous encourage dans toutes les directions que vous prenez. Elle est prête à parcourir des kilomètres dans son camion pourri si vous l’appelez à l’aide. Elle est la baby-sitter préférée de vos enfants. Elle vous a appris à faire du citron pressé chaud au miel quand vous êtes malade, à fêter les fêtes (des Saints) parce que tout prétexte est bon à saisir, et à sabrer le champagne à l’arrivée des hirondelles.

Alors les autres filles, si elles n’arrivent pas à voir que leurs mères aussi, font en sorte d’être les meilleures, c’est bien triste, mais c’est un peu de leur faute.

Votre mère à vous est prodigieuse. Et vous l’aimez sans conditions.